Le By Pass et Mini By Pass Gastrique

Cette intervention chirurgicale est donc restrictive et malabsorptive. Le By-pass gastrique est une intervention qui consiste à la fois à diminuer la capacité d'ingestion des aliments en créant une petite poche gastrique et à entrainer une malabsorption des nutriments par l'intestin. En effet, les aliments étant majoritairement absorbés par la partie initiale de l'intestin grêle, celui-ci sera donc dévié et les aliments seront digérés directement dans la partie moyenne de l'intestin qui "digère" moins bien la nourriture. La partie de l'estomac ne recevant plus les aliments n'est pas retirée. Cette intervention se déroule sous anesthésie générale par cœlioscopie à l'aide de 5 petites cicatrices dans la partie supérieure de l'abdomen .
L'opération combine donc d'une part une restriction de l’ingestion des aliments (comme les gastroplasties) et d'autre part une diminution de leur absorption par un court-circuit au niveau de l’intestin grêle. Cette malabsorption agit surtout au niveau des graisses ce qui entrainera par conséquent une augmentation de la production de selles riches en graisses.

Le mini bypass est une évolution récente du bypass, ses avantages théoriques sont :
- Une réalisation technique plus facile, donc une intervention moins longue, de ½ h à 1 heure.
- Un réversibilité totale, relativement simple à réaliser techniquement par coelioscopie.

Très important : le mini bypass n’a de « mini » que son nom : son mode d’action et ses conséquences sur l’organisme sont les même qu’avec le bypass, le suivi et la prise de vitamines au long cours sont indispensables.

- Le bypass classique en images de synthèse : ici
- Le mini bypass en images de synthèse :
ici

Concernant le By Pass et Mini By Pass :

Avantages
• la perte de poids rapide d'environ 80% de l'excès de poids
• sensation rapide de satiété
• absence de reflux
• Le bypass peut être réalisé après échec d'autres procédures

Inconvénients
• irréversible et mutilant
• "Dumping syndrome": ensemble de symptômes qui sont occasionnés par une prise d'aliments sucrés chez certains opérés (malaises, nausées, crampes, ...)
• opération plus difficile, plus complexe, plus longue
• pas d'ajustement possible
• hospitalisation plus longue (5-6 jours)
• risque de carences : vitamines obligatoires à vie
• absorption des médicaments perturbée

Avant l'intervention
Suite à votre premier RDV avec le chirurgien vous aurez consulté les différents intervenants de l'équipe pluridisciplinaire. Votre dossier sera envoyé à votre caisse d'assurance maladie. Si la réponse de la caisse d'assurance maladie vous est favorable vous fixerez une date opératoire avec le chirurgien .

Hospitalisation
L’hospitalisation se fait la veille de l'intervention. La durée d’hospitalisation sera d’environ 4 à 5 nuits après l’opération avant un retour à domicile.
A votre arrivé nous vous ferons une prise de sang ainsi qu’une échographie abdomino-pelvienne à la recherche de calculs biliaire. Si votre anesthésiste le juge nécessaire, nous réaliserons un éléctrocardiogramme.


L'intervention est réalisée sous anesthésie générale par chirurgie cœlioscopique.

L’intervention dure de 2 à 3 heures en général.


Après l'intervention, vous resterez environ deux heures en salle de réveil avant d'être redescendu dans le service ou en unité de soins intensifs.
A votre réveil, vous pourrez vous rendre compte que vous disposez de plusieurs petits pansements, d'une voie veineuse par laquelle passera des perfusions sur la durée du séjour, un drain permettant d'évacuer les substances liquidiennes apparaissant lors de l'intervention et qui sera retiré avant votre départ.


Le 1er et 3eme jour suivant l'intervention nous vous feront une prise de sang pour contrôler votre taux d'hémoglobine et s'assurer que vous ne présenter pas de problème infectieux et/ou inflammatoire.


Le 2ème jour, vous réalisez un examen radiologique appelé TOGD ( Transit Oeso Gastro Duodénal) qui permettra au chirurgien de s'assurer de la bonne étanchéité de l'agrafage de votre estomac. Seul cet examen permettra à votre chirurgien de vous autoriser ou non à boire en fonction du résultat obtenu.
Pendant votre séjour vous rencontrerez la diététicienne référente qui vous remettra une fiche détaillée de votre régime.

Après l'hospitalisation
Vous retournerez à domicile avec plusieurs petits pansements, des injections anti thrombotique, des bas de contention et votre régime. Vous aurez un arrêt de travail d'environ 3 à 4 semaines . Cela est à discuter en consultation préopératoire en tenant compte du cas particulier de chaque patient et de la nature de son travail.
Vous serez revus en consultation par le chirurgien 1 mois après votre intervention puis par la suite tous les 3 mois à 6 mois les 2 premières années, délai à moduler en fonction des problèmes pouvant survenir.
Pour que votre intervention soit efficace et afin d'éviter les complications, vous devrez respecter scrupuleusement les consignes qui vous seront données. Vous effectuerez un suivi strict auprès de votre diététicien et de votre psychologue.

Votre engagement se fera à long terme et sera la clé de la réussite de votre amaigrissement.